Faut-il vraiment faire confiance aux banques en ligne ?

Comment faire pour changer de banque

Vous êtes de plus en plus nombreux à être séduit par la tendance des banques en ligne, qui ont la réputation d’être plus économiques et plus réactives entre autres qualités. Cependant malgré ses nombreux bienfaits, le doute persiste encore sur la fiabilité des banques en ligne, allant même jusqu’en soulevant de sérieux débats. Parmi ces points soulevés deux attirent le plus notre attention, il s’agit de la solidité réelle de ces banques en ligne et en second lieu, leur fiabilité, entendez par là la sécurité.

Peut-on parler de solidité avec les banques en ligne ?

C’est l’une des questions majeures que se pose une bonne partie des clients, et cette crainte est excusée par un passé encore présent surtout avec le fiasco de Zebank, qui est la première banque en ligne. Créée en 2000, la banque en ligne n’a tenu longtemps pour étaler au grand jour les lacunes de sn système. On retiendra de son passage, le seul volet marketing, qui a séduit un bon nombre de clients qui ont tenté l’aventure aux côtés de la banque. Il s’en suivra un fiasco total avec la fermeture de cette dernière, 4 ans plus tard. A côté, de rappel historique, il faudra convoquer les risques de faillites qui sont immenses dans la mesure où ces banques en lignes ne présenteraient un capital solide par rapport aux banques traditionnelles. Cependant, il faut être prudent à ce niveau d’autant plus que la majeure partie de ces banques en ligne ne sont en effet que des filiales des banques traditionnelles.

Sommes-nous à l’abri dans les banques en lignes ?

L’autre point majeur, qui peut servir matière à réflexion, c’est la sécurité qu’offrent ces banques en ligne. Quand on parle d’internet, il est impossible de préconiser le risque zéro, avec la recrudescence de la cybercriminalité, il faut bien admettre que le net est devenu un terrain de chasse, cependant cela ne signifie pas pour autant que votre compte soit en danger. En effet, il existe plusieurs mobiles arrêtés par les banques pour sécuriser au mieux vos avoirs. Par exemple, on peut noter le cryptage des données (SSl), l’authentification du client qui est un passage obligatoire, des codes d’authentifications proposés lorsqu’il s’agit bien évidemment d’opérations sensibles. A coté de cette rubrique de mesures arrêtées par la banque, le client devra lui aussi participer à la sécurisation de son compte en ligne en redoublant de vigilance par rapport à ses données personnelles qu’il se doit de garder à l’abri du grand public.

fr ch be ca